Petit Magazine local - comment fait-on un

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petit Magazine local - comment fait-on un

Message  Les Criquettes le Mer 18 Mar - 22:23

Bonjour. Smile

Nous sommes l'Association des Commerçants d'un petit bourg pas friqué
mais bien sympa; Traiteurs de pays, bons boulangers, quelques échoppes artisanales, Festival l'été... On se défonce on essaie de faire du bon pas trop cher pour les gens parmi lesquels on vit.

Pour s'en sortir et concurrencer les cochonneries des grandes surfaces
on doit dynamiser alentour.
On a pensé à un petit magazine.

On a donc vu des imprimeurs...
Mais les prix vont du simple au double pour un même tirage
et les devis ne sont pas détaillés... On sent bien quelque-chose comme si ça les arrangeaient qu'on ne sache pas y faire....

Qui peut nous expliquer en gros comment créer un magazine.

Et comment un imprimeur travaille depuis les fichiers informatiques,
quelles sont les étapes et comment il fait son devis.

Merci à vous.

Les Criquettes

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 18/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit Magazine local - comment fait-on un

Message  Laurent le Dim 5 Avr - 12:43

Même sans connaître la qualité que vous souhaitez obtenir,
il faut bien de toute façon sortir quelque-chose en fonction de vos moyens.


C'est ce que vont vous proposer les imprimeurs salaces :
- vous vous pointez avec tous les dossiers prêts, des annotations maquettées,
les photos à scanner, les textes corrigés sur clé USB;
- une page à l'heure;
- 16 pages = 16 x 200/250 balles HT avec les scans et autres,
- en gros 650 Eurs / 4 500 Frs TTC + l'impression
C'est la pire des solutions.
Chaque problème qui se présentera sera escamoté, le boulot sera dégueulasse,
ou au mieux complètement banal.

Il vaut mieux chercher un "professionnel" inspiré qui donne une identité
à votre contenu, sinon il risque de s'apparenter aux déchets de boîte à lettres
(le produit "journal" en lui-même ne représentant plus guère
"de prestige" depuis une quinzaine d'année, et encore moins un site internet;
seul compte aujourd'hui la mise en valeur du contenu indépendamment du support).

1
Il faut dissocier trois choses :
- l'impression
- la maquette de chaque numéro
- la PREMIèRE MAQUETTE de départ (le gabarit).
(Votre projet de maquette à vous : on connaît, ça porte même un nom : "le monstre",
et il y aura beaucoup de changement entre ce que vous voulez dire,
et ce que les lecteurs peuvent lire).
En pratique mettons que ça se fait crescendo
en même temps que le vrai premier numéro 0.


2
Rendre un journal attrayant va bien plus loin que le gabarit...
ça se travaille numéro par numéro, page par page, (titres, montages, idées de mise en page)
et bien sûr une bonne double page peut prendre plusieurs heures, voire plusieurs jours.
Il y'a surtout de multiples choses à gérer,
c'est bien pour cette raison que tout journal (même un 16 pages)
en finit toujours par salarier un maquettiste en interne
et regrette de ne pas l'avoir fait au départ.


En "Free-lance sur place" ou salarié : comme ça d'expérience je dirais qu'il faut 15 bonnes
journées pour faire un 48 pages sympa,
et 7 journées incompressibles même pour beaucoup moins de pages (c'est un tout).

Avec son ordi le gars il scanne les photos, bataille avec les fichiers bancales du client,
retape des textes qui manquent, fait un peu de photoshop,
bricole des illustrations jusqu'à 1 heure du matin, n'est pas content quand vous simplifiez
ses créations farfelues, organise correctement les fichiers, les sauvegardes,
redessine géométriquement les logos des commerçants (et pas juste les scans baveux
détramés sur des vielles pub), fait les sempiternelles corrections etc.

En théorie n'importe quel jeune peut s'en tirer.
En pratique seul 1 sur cinquante a vraiment le sens pratique pour assurer
(sans compter l'inspiration)...


3
Il met tout ça dans son logiciel de mise en page et fait ce qu'on appelle
"les Documents d'Exécution"
à destination du flashage
ou directement de l'imprimeur.
(doc d'exé = les fichiers de mise en page, les fichiers-images, les polices de caractères
et les couleurs au format quadrichromie, le tout mis sur un disque-dur, des zip ou clé usb.
(Flashage = prestataire extérieur (pré-presse) qui a une grosse "imprimante"
et qui va imprimer tout ça en noir à haute résolution sur des grande feuilles
de celluloïde transparent ("les Films") ;
(une feuille qui servira plus tard pour le Cyan, une pour le Magenta, ...le Jaune, le Noir.

Normalement c'est le flasheur qui met les pages en imposition sur ces "grandes feuilles"
en fonction de ce que veut l'imprimeur (en fonction de la largeur de sa machine : la Laize,
et de la longueur de la passe ou je sais plus quoi).

Mais en général les imprimeurs sont équipés pour flasher eux-même,
moins de 30 euros par A1 (8xA4) donc de quoi faire 2 "Cahiers de 8" pages ;
(2 x A1) x 4 coul = 240 Euros
sauf si petite machine qui est obligée de sortir A3 par A3 (10 euros par coul) = 320 .
(Des nouveaux matériels, plus chers, permettent de ne plus flasher et de passer
directement des fichiers aux "Plaques").

4 - Le pognon je crois c'est ici...
Les "Plaques" c'est une sorte de fine tôle en aluminium :
l'imprimeur la couvre avec un des films et fait passer des UV à travers les parties
non imprimées pour graver la plaque.
Ensuite il doit faire le "calage des plaques" : il les règle sur des rouleaux,
met les encres, et en avant les tours de machines.

AVANT ça, normalement vous devez signer un "Bon à ROULER", c'est à dire
signer sur une des premières planches stabilisée qui sort des presses,
comme quoi vous donnez votre accord pour le reste du tirage
et qui sert en cas de contestation sur une dérive des couleurs ou du calage.


5
Le problème, c'est que les imprimeurs c'est un peu comme les garagistes...
On sait pas trop combien de temps ils passent, ni le prix du joint de culasse
et en plus c'est tous des poivrots...

Dans un monde normal il devrait y avoir un prix pour le calage, et ensuite
un prix par unité de tour (ou par exemplaire fini).
Mais à tous les coups vous avez un prix global pour le nombre d'exemplaires
que vous avez demandés + "tant" pour le mille supplémentaire".
donc impossible de détailler le calage du coût par tour.

Enfin bon, pour les grands formats comme vous c'est moins le problème.

Ce qui compte c'est de bien comparer les offres :
... "me faire parvenir vos possibilités pour un budget très serré sur :
- une brochure 24 pages, piquée 2 agrafes ("2 points métal")
- 4 couleurs quadri
- format ouvert 420 x 297 (avec petit dessin pour lever les ambiguités)
- papier mat normal à définir
- 5 000 exemplaires
- livrés en un endroit (ou alors rentrer avec en voiture)
- Pouvez-vous flasher ? prix du flashage des films
- Avez-vous d'autres propositions à faire selon vos machines...
(nombre de pages et format).

quant à l'équation proprement dite du devis, je sais pas.


Dernière édition par Laurent le Dim 1 Mai - 16:47, édité 1 fois

Laurent

Age : 45
Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 05/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Gribouille

Message  Gribouille le Ven 10 Avr - 4:47

Tu peux même acheter ton ordi et faire en partie toi-même,
parce que de toute façon tu devra griffonner des consignes et le chemin de fer
(l'agencement des pages) car le maquettiste il peut pas comprendre à ta place
les élément de base.
Alors de là à le faire toi-même et payer le maquettiste juste pour qu'il finisse
en t'apprenant les trucs.


historiquement c'était Macintosh mais maintenant tous les imprimeur prennent des fichiers PC. D'ailleurs c'est beaucoup plus pratique pour récupérer les éléments des clients qui ont tous des PC. En un clic tu trouves les logiciels que tu as besoin:
- genre illustrator pour les dessins vectoriels, (formes tracées avec les leviers de courbe)
- genre photoshop pour les photos (traitement en mode point ("bit-map)
- genre Quark-Xpress pour la mise en page (ou In-design je sais pas si ça se flash bien ça)
- Un petit scanner à 200 euros c'est parfaitement suffisant.
- plusieurs disque dur usb pour sauvegarde (les graveur ré-inscriptible c'est un peu chiant)

Donc un maquettiste cool en free-lance : il te file même tout les logs.
D'abord tu lui demande un devis NORMAL. Après tu lui explique que pour ton budjet tu fourni déjà des fichiers avec les pages, (pas maquettées mais avec certains textes déjà tapés et les photos importées en vrac MAIS DANS LES BONNES PAGES, car c'est ça aussi qui prend du temps pour le maquettiste : s'emparer d'un dossier, chercher dans le tas de photos celles qui sont indiquées, les scanner, les importer dans la page...
Même si y'a toujours des changements par la suite, ça rend les chose beaucoup plus simples au départ; le gars n'a pas à chercher, il peut commencer à maquetter, à retoucher les photos qui sont là). (Si c'était que des photos numérique c'est mieux mais faut chercher quand même les noms c'est chiant).

Il ne faut surtout pas négliger la qualité du mag. mais les photos, c'est pas possible de faire avec un photographe "free-lance" m^me un jeune. (Coût horaire, déplacement, pas disponible sur l'instant etc).
L'idéal serait d'organiser un petit stage pour tous les commerçants afin qu'ils puissent
faire eux-même des photos pas trop môches, mais ça aura peu d'effet, tout le monde n'a pas le sens de la prise de vue.
C'est pour ça, comme il a été dit que le plus efficace est finalement "d'embaucher" un maquettiste polyvalent, même en tiers-temps, et le gars il passe à l'occasion entre midi et deux chez le commerçant faire une phooto si elle est trop môche, et il t'apprend tout le fonctionnement de ton matériel.

L'autre problème c'est peut-être la distribution du mag...
J'imagine que si c'est pour les mettre en dépôt chez des commerçants : c'est prêcher des convaincus !...
donc y'aura pas de retombées.
Par contre la distribution en boites, ça va vite vous gonfler, il faut être plusieurs, vérifier...

Gribouille

Activité : graphiste
Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 03/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit Magazine local - comment fait-on un

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum