Formations Pôle-Emploi, apprentissage et autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Formations Pôle-Emploi, apprentissage et autres

Message  zizizorro le Mer 29 Avr - 15:16

Bonjour.

Depuis 10 ans j'ai épuisé tous les moyens possibles d'obtenir
le financement d'une formation... il y en a trois.

- CIF et autres dispositifs assedic liés aux droits acquis en tant que salarié
- Organismes corporatifs (type "Le-Bâtiment" , "L'Hôtellerie")
- RFPE Pôle-Emploi ou le Conseil Régional

C'est souvent ce dernier qui reçoit les demandes de financement
lorsque les personnes n'ont plus de droits assedic.

Une "formation Pôle-Emploi" c'est donc le Conseil Régional qui paie (collectivité territoriale)
mais selon le Préfet (Etat) lequel décide chaque année d'acheter à l'avance des places à tels ou tels centres de formation selon des secteurs qu'il juge en manque de main d'oeuvre...
Bien sûr le Pôle-Emploi est sous les consignes laissées par ce Conseil Régional
et par les Commissions Locales d'Insertion (le Conseil général : le Département).

Pôle-Emploi met un soin discret à débouter toute demande de formation
qui n'est pas expressément prévu dans ses fiches (maçons, alimentaire, nettoyage)
(d'où tes demandes d'avoir une "promesse d'embauche"
ce qui est bien entendu ridicule, sauf pour des contextes tout-à-fait spécifiques
tel le jeune de 17 ans qui va être parrainé par le "Bâtiment" etc.

Les Bilan de Compétences sont mis en place non pas dans le but
de pointer tes manques afin de trouver la formation adéquate,
mais dans le but de te débouter pour t'orienter plutôt vers des trucs genre nettoyeur...

Tout ça est vu à trop court terme : No 

A une époque j'ai demandé un formation en informatique.
Les Commissions ont fait traîner sous prétexte que le marché ne cherchait pas d'informaticien.
... 2 ans après on cherchait que ça. (Mais en attendant je n'ai pas eu la formation pour...)
Donc soit tu cèdes et tu te marques à vie comme nettoyeur dans les fiches du Pôle-Emploi, soit tu entres dans un litige; et là t'es pas prêt d'obtenir ton financement.
Sans compter qu'entre-temps le marché c'est de nouveau refermé...

Conclusion: les associations de terrain mandatés pour faire un suivi sont de toutes façon
payées par la Région, et même si en général elles peuvent comprendre ta situation et intégrer
un plan qui tiendrait la route : elles n'ont aucun pouvoir de contredire le payeur.
(Le point de vue de l'Etat est qu'il y'a déjà trop de monde dans le scolaire pour les métiers dits qualifiants (je parle de plombier, magasinier... alors l'état ne veut plus financer que des "formations" pour le sale boulot).

Un peu à raison (faut bien faire avec l'activité qu'il y'a )
Et beaucoup à tort (il est tellement à côté de la plaque
que finalement, on va par exemple chercher des informaticiens
non pas dans le scolaire ou à l'ANPE mais en Inde...).

silent

---

Dans trois semaines je vais encore tenter une demande de formation.

L'AFPA est totalement à la ramasse. Malgré qu'elle a peint son site en vert,
on dirait qu'elle n'a pas bougé depuis les vieux bureaux militaires gris métalliques d'il y a 30 ans,
et ça devient n'importe quoi, tout le monde le sait (plus d'argent, trop de demandeurs, direction laissée à elle-même, ramassis de musulman des cités, formateurs bidons)...

Le GRETA, squate en général dans les établissements scolaires.
Je ne sais pas pourquoi : l'Etat rechigne à lui donner des conventions de financement

Sinon quelques organismes privés qui reçoivent des conventions.

Bref, la politique de formation est enfermée dans des logiques d'appareil, et toute la chaîne du Pôle-Emploi jusqu'au Conseil Régional se retranche derrière des consignes-massues, qui étouffent le projet individuel que tu peux construire avec l'acteur de terrain.

Il faut savoir aussi que la "commission Pôle-Emploi" qui examine vos candidatures avec le centre (après avoir été prescrit sur la formation) ne regarde en général pas très loin dans votre "dossier" même quand vous êtes fortement en bisbille avec la CLI ou autre. Pour moi, ils n'ont même pas consulté mon référent RSA pour connaitre les priorités, ou le fond du dossier ou quoi que ce soit. Ils s'arrêtent juste aux critères avec lesquels ils sont venu examiner et éliminent le reste.

On dit pourtant qu'il y aurait pas mal de pognon dans les caisses du Préfet;
mais visiblement pas pour les sans-emploi, ni pour les + de 40 ans, nous on peut se pendre.


Attention je veux pas démoraliser quelqu'un qui chercherait une formation
dans l'informatique, le graphisme, la musique,
ou par exemple un métier artisanal un peu particulier,
ou un secteur industriel peu demandé.

Même s'ils ont tout mis sur le Contrat de Professionnalisation il faut s'accrocher.
Ou alors des organismes corporatifs qui font moins parler d'eux,
mais sans doute pas dans les high-tech


* A suivre : mon procès avec la C.L.I.

Finalement : pas de procès, ces chiens ont reculé en admettant que je n'avais pas manqué de rendez-vous. Mais y'a quelque-chose qui ne va pas à Lyon, un réseau de gens malsains, vicieux, malhonnêtes. C'est quand même consternant qu'en France on arrive toujours pas à avoir des administrations réglo.


Dernière édition par zizizorro le Jeu 28 Nov - 9:40, édité 7 fois

zizizorro

Age : 44
Activité : galère - recherche de projets
Autre : Ecole Nationale des Beaux-Arts
Et encore : Publicité de merde - décoration de merde - musique de merde
Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 29/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations Pôle-Emploi, apprentissage et autres

Message  3vestes le Sam 14 Avr - 13:03

L'AFPA à bien changé, fini le service public...
Elle prend l'argent des CIF (et celui de l'AGEFIPH au passage...)
Le nouveau directeur depuis 2011 c'est ché-plus-qui : l'ancien directeur de cabinet d'Eric Woerth fils-de-pute sarkozy populace française de merde.

ils ne font que des contrat en alternance avec un employeur

ça veut dire que l'AFPA ne propose quasiment plus de formation initiale d'un métier.

si tu veux trouver une formation, faut trouver l'employeur (comique) qui va te faire un contrat au lance-pierre, mais prendra rarement en apprentissage quelqu'un qui n'a pas déjà une formation initiale du métier, ou alors un très jeune qui a déjà quelques mois d'école d'aprentissage.

bonne chance.

3vestes

Age : 29
Activité : à peine sortie de l'école, le salariat et les patrons commencent déjà à me gonfler
Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 08/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum